Corine Protais

ccn, bibliste

Accueillir et être accueilli, selon la Bible

Le peuple juif garde vive cette mémoire d’avoir été accueilli en Égypte, d’être fondamentalement un migrant, comme son père Abraham.

Nous sommes aussi des accueillis dans le monde créé par Dieu, toujours en chemin. C’est d’ailleurs le sens du mot « hébreu ». Et c’est ce souvenir d’avoir été vulnérable et accueilli qui fonde sa posture d’accueillant, non pas en surplomb, mais en frère, comme un autre soi-même.

la suite de l'article est reservée aux abonnés

Cet article fait partie du numéro 73 de la revue FOI

La guerre et la paix

Juin-juillet-août 2022