Le film

A la source du pape François

Lorsqu'il est arrivé à Rome pour le conclave en mars 2013, Jorge Bergoglio pensait célébrer la messe des Rameaux à son retour à Buenos Aires. Elu pape le 13 mars, François est donc le premier pape venu d’Amérique latine et le premier pape jésuite.

L’Esprit Saint conduit son Eglise et renforce ses piliers à travers les charismes de ses pasteurs. Jean-Paul II a été le pape de l’Espérance ; Benoît XVI le pape de la foi. Le pape François est le pape de la Charité. Il déroute l’Eglise européenne. C’est pourquoi il est sage d’aller voir à quelles sources il a été puiser. Ces sources nous donnent des clés pour comprendre qui il est et ce qu’il dit au monde. C’est, façonné par sa culture, sa propre histoire, celle de son pays l’Argentine et son très profond enracinement dans la spiritualité ignatienne, qu’il réforme l’Eglise depuis six ans.

Un terreau populaire

L’identité du pape François plonge une première racine dans le terreau populaire de sa famille. Ses parents, d’origine italienne appartiennent à la classe moyenne. Il est résolument resté pauvre, même lorsqu’il est devenu un jésuite avec des charges importantes. La piété populaire est essentielle pour lui. C’est un langage simple et incarné qui rejoint chacun. C’est une expression débarrassée en quelque sorte de la grande tentation de l’Eglise qui est l’abstraction. Son souci a toujours été de faire de l’Eglise une Eglise à ciel ouvert ; une Eglise qui va vers l’autre, vers celui qui ne viendra jamais à elle. C’est ainsi qu’il encourage les pèlerinages, les vénérations des saints. C’est lui qui, lors d’un séjour en Allemagne, a découvert « Marie qui défait les nœuds ». La dévotion à « Marie qui défait les nœuds » est restée cantonnée au sud de l’Allemagne pendant plus de deux siècles, jusqu’à ce que Jorge Maria Bergoglio, le futur pape François, bouleversé par son image, la propage en Argentine, créant autour d’elle tout un mouvement de piété populaire, qui s’étendra à toute l’Amérique latine dès 1980. Aujourd’hui, avec la diffusion d’une neuvaine de prières inspirée du tableau, sa dévotion s’étend au niveau mondial.

Un pape argentin

Jorge Mario Bergoglio est né en 1936 à Buenos Aires. L’Argentine est alors une dictature militaire. Les bouleversements qu’il a traversés à travers l’histoire de son pays sont assez bien traduits à travers ses séjours à Cordoba, à 700 kilomètres au NE de la capitale. Il y a séjourné en deux circonstances différentes : une première fois pour y faire son noviciat, entre 1958 et 1960, puis comme prêtre entre 1990 et 1992. Entre deux, il a connu la junte militaire et la guerre sale, le retour à la démocratie, le désarroi de l’Église, les crises sociales et économiques. La guerre sale, guerre civile en Argentine a fait de nombreuses victimes du pouvoir de la junte militaire en place. Son deuxième séjour à Cordoba est donc arrivé à la suite de ces évènements troubles. Jorge, désormais prêtre, l’a vécu comme un exil. Son style pastoral et spirituel à l’égard des pauvres, dans les quartiers indigents, n’était pas très apprécié et son action pendant la guerre civile incomprise. Dans ce contexte, le futur Pape a transformé ce moment en période de gestation, un temps vital de transformation et de descente en lui-même où Dieu peut tout. « Ces années à Cordoba ont déterminé ma force spirituelle », dit-il aujourd’hui.

Un pape jésuite

Profondément jésuite, le pape François nous transmet les trésors de la spiritualité ignatienne qui forgent sa propre vie : discernement, accompagnement et exercices spirituels. S’il réforme aujourd’hui en profondeur l’Eglise universelle, c’est dans la continuité de ce qu’il n’a cessé d’être, un réformateur. Devenu maître des novices, puis provincial des Jésuites en Argentine dans les années 70, alors que l’Eglise vit un changement d’époque fondamental dans la continuité de l’achèvement du concile Vatican II en 1965, il s’implique dans le mouvement de renouveau des Jésuites : retour à la pratique originelle des Exercices et place centrale du discernement spirituel.

L’élan que donne « Principe et Fondement » aux séminaristes jésuites et à tout croyant le tourne vers le service du plus pauvre. C’est ainsi que Jorge Bergoglio accordera autant d’importance au travail des futurs prêtres dans les quartiers pauvres qu’à leur formation intellectuelle et spirituelle. « Demande à l’Esprit ce que Jésus attend de toi à chaque moment de ton existence. » Il y a fort à parier que Celui-ci nous sortira de notre confort et de notre routine pour nous emmener vers les périphéries.  

Il est très enrichissant de relire les six années de pontificat du Pape François à la lumière des racines, de l’histoire de Jorge Mario Bergoglio.

Nous avons choisi de suivre Laurence Monroe qui est allée chercher en Argentine, dans la culture sud-américaine, dans les lieux de sa jeunesse, dans les grands évènements de son pays, pour nous donner des clés de lecture sur ce qui a façonné celui qui est maintenant le Pape François.

Jorge Mario Bergoglio est marqué par la culture de l’incarnation : toucher et se laisser toucher est fondamental. Cette identité spirituelle s’est progressivement construite à partir de son expérience de la miséricorde, de la rencontre personnelle par le fait d’être attendu, d’être appelé. C’est dans ce terreau qu’a pris corps le discernement puis le choix d’entrer dans la Compagnie de Jésus.

Les événements sont scrutés afin d’y trouver l’action de la grâce au cœur de la vie de Jorge Mario Bergoglio, de comprendre comment ce chef spirituel réforme l’Eglise aujourd’hui, par sa manière d’être.

Comme il s’est sans cesse laissé convertir, le Pape François invite l’Eglise d’aujourd’hui à se rendre proche des gens, et à être sensible à la manière dont Dieu se donne par chacun d’eux. Il désire une Eglise à ciel ouvert, qui favorise la rencontre avec Dieu et va à la rencontre des autres là où ils sont.

Nous suivons tout au long de ce film un groupe CVX qui accompagnait Laurence Monroe, et qui place le Christ au centre, donne la première place aux pauvres et nous entraine dans une attitude missionnaire.

Ce dossier est réalisé avec l’équipe Net for God, à partir du fi lm de mai 2019, A la source du Pape François Net for God est un réseau de prière, de formation et d’évangélisation, créé par la Communauté du Chemin Neuf en 2000, qui s’engage pour l’unité des chrétiens, la réconciliation et la paix. Chaque mois, un film traduit en 20 langues est envoyé dans près de 70 pays à tous les membres du réseau qui constituent la Fraternité Œcuménique Internationale.

Pour rejoindre le réseau de prière près de chez vous : netforgod.tv

Revues et DVD en vente sur le site laboutique-chemin-neuf.com

Cet article fait partie du numéro 61 de la revue FOI

A la source du pape François

juin-juillet-août 2019

Vie de l'église  

Ces articles peuvent aussi vous intéresser…

5 ans après la déclaration « La fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune »

Le document sur la fraternité humaine, une boussole pour aujourd’hui

Emmanuel Pisani o.p.

C’était le 4 février 2019. Le pape François et le Grand Imam d’al-Azhar s’étaient retrouvés à Abu Dhabi où ils signaient ensemble un document sur la fraternité humaine. Indéniablement, une surprise. Plus encore, un évènement. Jamais encore dans l’histoire de l’Eglise et des rel...