P. Emmanuel Daublain

ccn, Carmel de Mehagne (Liège), Belgique.

Violence ou non-violence?

Affronter la tempête des événements

Ecrire sur cette situation de guerre en Ukraine, alors que les événements sont imprévisibles au jour où j’écris …(et que je n’ai aucune compétence en géopolitique 1.) me questionne dans l’engagement non-violent que j’ai choisi dans les années 70, comme objecteur de conscience, dans un contexte si différent. Mes propos ne seront que de l’ordre d’un témoignage, une invitation à un échange et un appel à cultiver notre espérance.

Le possible (et l’impossible ?) de la non violence

la suite de l'article est reservée aux abonnés

Cet article fait partie du numéro 73 de la revue FOI

La guerre et la paix

Juin-juillet-août 2022