Damien Valtier

marié, ccn, Equipe formation à HDS

6 juin 2024

Vie intérieure et formation

Démarrer sa vie d’adulte avec « le repos de l’âme »

« Allez, de toutes les nations faites des disciples [...] apprenez leur à garder tout ce que je vous ai prescrit ». C’est pour répondre à cet appel du Christ ressuscité (Mt 28,20) que, dès 1992, la Communauté du Chemin Neuf a dédié l’abbaye d’Hautecombe à la formation des jeunes. Depuis plus de 30 ans, une cinquantaine de jeunes chrétiens viennent donc chaque année du monde entier se former à la Hautecombe Discipleship School (HDS).

« Je me suis formé pour mon travail, mais j’ai besoin de me former dans la foi ». « Je veux prendre un an pour m’arrêter, être avec le Seigneur et discerner mon appel à Sa suite ». « C’est la vie communautaire, la vie simple et ensemble, que je souhaite découvrir en venant à Hautecombe ». Ces citations de jeunes venus faire la HDS illustrent leur soif d’une formation intégrale, qui forme leur intelligence, leur âme, leur cœur de missionnaire, leurs façons de faire et d’être pour répondre aux défis de notre temps. C’est pourquoi l’année HDS repose sur cinq piliers que sont la prière et le discernement (liturgie des heures, prière perso, lecture continue, adoration, accompagnement spirituel hebdomadaire), la vie communautaire (groupe de partage, quotidien de la vie partagée, service dans l’abbaye), la formation biblique et théologique (par un intervenant spécialisé chaque semaine), l’écologie (par des sessions Laudato Si, par la simplicité de la vie en abbaye, par la culture du potager, …), la mission (évangélisation, école des charismes, …).

Les jeunes qui font HDS (18-30 ans) sont à une période charnière de leur vie. En fin d’études ou au début d’un emploi, ils réfléchissent à leur vocation, à leur façon de vivre sur cette planète, à leur métier et au sens du travail, à la terre spirituelle qui les fera grandir vers le Christ. Des ques- tions vraiment structurantes pour leur vie … auxquelles il n’est pas simple de trouver des réponses.

De plus, c’est une génération qui a connu la crise Covid pendant leurs études, qui est très concernée par la crise écologique actuelle (et qui nous aide d’ailleurs à être tous concernés), qui est en recherche de sens, qui a un rapport au travail compli- qué. C’est ce qu’illustre la récente enquête de l’assureur AXA France (25 avril 2024) qui révèle qu’entre 2019 et 2024, l’absentéisme en entreprise chez les moins de 30 ans a augmenté de +30% (avec un net accrois- sement des arrêts pour burn-out) !

Dans ce contexte, il est bon pour les jeunes de se former intégralement (à HDS ou ailleurs), de se laisser trans-former pour répondre à leurs questions et préoccupations avec le Christ. Il nous dit « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau […] et vous trouverez le repos pour votre âme » (Mt 11, 28-29). Démarrer sa vie d’adulte avec « le repos de l’âme », avec une foi grandie, avec la conviction que Dieu m’aime et m’accompagne chaque jour de ma vie permet de prendre ces questions et préoccupations avec l’optimisme et la confiance de la foi. Poser le Christ comme « la pierre d’angle » de l’édifice de leur vie, pour ensuite bâtir sur le roc.

C’est une génération qui a connu la crise Covid pendant leurs études, qui est très concernée par la crise écologique actuelle (et qui nous aide d’ailleurs à être tous concernés), qui est en recherche de sens, qui a un rapport au travail compliqué.

Pour rester au plus proche des besoins des jeunes, la formation HDS est désormais organisée en deux semestres complémentaires :

HDS 1 – Les jeunes vivent à Hautecombe les 5 piliers de la formation (l’ex cycle A)

HDS 2 – Les jeunes continuent de vivre ces 5 piliers mais dans une format « sur mesure » qui peut être à Hautecombe (l’ex cycle C) pour le module « Formation et Discernement » ou dans une Maison de la Communauté (au service du festival WTP, de la mission AMA, de 9 Media, en mission Ecologie Intégrale, …) ou encore chez lui, dans son travail / ses études pour « réatterir dans le monde » en continuant de vivre les piliers HDS.

Et lors du second semestre, tous les HDS 2 se retrouvent à trois reprises à l’abbaye d’Hautecombe pour des temps de formation (« Leadership chrétien », « Dans le monde, mais pas du monde »), de partage ou de retraite.

En 2019, le pape François affirmait aux jeunes réunis à Rome « Vous êtes l’aujourd’hui de Dieu, l’aujourd’hui de l’Eglise ! Pas seulement l’avenir, non, l’aujourd’hui ». En mai 2024, notre pape le redisait d’une autre manière : « Ce sont précisément les jeunes, soutenus par l’espérance fondée sur la foi, qui peuvent briser les chaînes des ressentiments, des incompréhensions et des préjugés ».

Un jeune qui se forme, c’est donc aussi l’Eglise qui se forme, c’est le monde qui se transforme. D’où le slogan d’HDS « Devenir disciple, transformer le monde » !

Alors n’hésitez pas à inviter les jeunes que vous connaissez à faire la formation HDS.

Retrouvez ici la nouvelle vidéo HDS

Cet article fait partie du numéro 81 de la revue FOI

Vie intérieure

juin-juillet-août 2024

Formation Chretienne   Vie de la Communauté  

Ces articles peuvent aussi vous intéresser…

Un livre, deux auteurs

L’âme comme intériorité

Christof Betschart, ocd

La découverte et la connaissance de notre âme ne vont pas de soi, d’où le titre de notre récent livre co-écrit avec Bénédicte Bouillot qui porte justement le titre Éveille-toi, mon âme. Une introduction à la philosophie d’Edith Stein (DDB 2023). Ce qu’Edith Stein développe est profo...