La brèche intérieure.

Tiziano Ferraroni,, Editions Facultés Jésuites de Paris, 2020

« Cette nuit, de loin, quelqu’un vit une scène inoubliable : un homme luttait contre lui-même et un autre, avec une légèreté aérienne, composait, avec ces coups, des pas de danse ». (Prol., p. 8)

Comme le laisse deviner son titre, c’est l’ombre de Jacob, discrète mais bien réelle, qui se projette sur ce beau livre de théologie spirituelle ignatienne, fruit d’une thèse de doctorat présentée au Centre Sèvres en 2019.

Cet article fait partie du numéro 79 de la revue FOI

PAUVRETE ET VULNERABILITE

décembre 2023-janvier-février 2024