Sylvaine Savoyat

Communion du Chemin Neuf, Albertville

La Communion a 30 ans !

La création d’un corps apostolique

Avec Denis, mon mari, nous avons connu la Communauté du Chemin neuf en 1983, lors de la session Cana à Ars, moment fort pour notre couple . Puis nous avons cheminé avec la Communauté à travers les fraternités Cana, une session « Cana bis » et des sessions Cana au service . Pour la Pentecôte […]

Avec Denis, mon mari, nous avons connu la Communauté du Chemin neuf en 1983, lors de la session Cana à Ars, moment fort pour notre couple . Puis nous avons cheminé avec la Communauté à travers les fraternités Cana, une session « Cana bis » et des sessions Cana au service . Pour la Pentecôte 1992, un grand rassemblement est organisé par la Communauté à Tigery. En Savoie et Haute Savoie nous nous retrouvons un grand nombre : familles, célibataires, et nous embarquons dans 3 ou 4 cars , pour une belle aventure.


C’est là, au cours d’une assemblée où nous étions tous réunis sur un grand pré légèrement en pente que Laurent Fabre a présenté ce qu’il portait dans son coeur : la création d’un corps apostolique « La Communion du Chemin Neuf » avec différents points d’engagement. Avec Denis, on s’est regardé et cela nous a paru comme une évidence , presque comme quelque chose qu’on attendait pour aller plus loin que notre engagement dans les fraternités Cana, comme la réponse à un désir d’être plus proche, plus engagés avec la Communauté. Je vois encore cette foule de personnes, un peu comme dans l’Apocalypse quand Jean dit « Et voici une foule immense …» qui descend le pré sous le soleil et qui, d’un seul élan, s’engage dans la Communion.


Cela nous a permis de nous engager à une vie de prière personnelle, en couple et avec le groupe de prière. La vie fraternelle, l’accompagnement ont été des lieux de discernement quand mon mari a changé de métier ou encore quand il s’est engagé dans la vie municipale à Albertville. La mission et la formation avec la Communauté ont été des moments forts de vie fraternelle avec les communautaires ; la Communauté est devenue pour nous notre grande famille.

C’est là, au cours d’une assemblée où nous étions tous réunis sur un grand pré légèrement en pente que Laurent Fabre a présenté ce qu’il portait dans son coeur : la création d’un corps apostolique « La Communion du Chemin Neuf »

En 1998 ,mon mari est décédé fin Aout dans un accident de montagne et nous devions nous réengager dans la Communion en Septembre. Malgré la grande détresse dans laquelle je me trouvais j’ai senti très fort qu’il fallait que je continue sur ce Chemin qui nous avait tellement apporté.Ca n’a pas été facile de vivre ce moment d’engagement seule mais tellement important de rester fidèle à cet appel que notre couple avait reçu et qui n’a cessé d’être pour moi source de réconfort, de force, de grâce pour vivre chaque jour avec l’absence de celui que le Seigneur m’avait donné pour former un couple et une famille. Aujourd hui je rends grâce au Seigneur pour tous ses cadeaux « Tu as changé mon deuil en allégresse » « Que mon coeur soit en fête » pour fêter ces 30 années de fidélité et de fraternité avec la Communauté du Chemin Neuf.

Cet article fait partie du numéro 73 de la revue FOI

La guerre et la paix

Juin-juillet-août 2022

Vie de la Communauté  

Ces articles peuvent aussi vous intéresser…

Dialoguer en famille

En famille, apprendre à aimer et à dialoguer !

Bénédicte Le Callennec

Rêvons un peu… Dans la « famille idéale» , chacun pourrait exprimer ses émotions en toute sécurité, développer sa personnalité, recevoir et donner, partager ses idées avec les autres membres du foyer… pour ensuite être en mesure de se déployer à l’extérieur de la famille. Mais v...

Hommage

Emile Shoufani : l’homme du dialogue

Béatrice Bourrat

« Toute ma vie j'ai voulu faire de cette terre un signe de réconciliation pour tous »1. C’est pendant l’une des étapes les plus dramatiques de l’histoire de l’Etat d’Israël et de la Palestine que le père Emile Shoufani s’en est allé. Cet homme se sera battu jusqu’au bout pour ai...