François Michon

Berger de la Communauté du Chemin Neuf

9 janvier 2022

Les coups de théâtre
de l’Esprit !

New York  Le 8 septembre dernier, nous nous retrouvions au cœur de l’immense cathédrale St John the Divine, cathédrale épiscopalienne du diocèse de New-York : un tout petit commencement porté dans une liturgie grandiose. Nos Eglises, à travers leurs plus hautes autorités, ont béni et encouragé l’avenir de cette Communauté « At the Crossing » […]

New York

 Le 8 septembre dernier, nous nous retrouvions au cœur de l’immense cathédrale St John the Divine, cathédrale épiscopalienne du diocèse de New-York : un tout petit commencement porté dans une liturgie grandiose. Nos Eglises, à travers leurs plus hautes autorités, ont béni et encouragé l’avenir de cette Communauté « At the Crossing » avec des messages vidéos du Pape François, du primat de la Communion anglicane Justin Welby et une adresse du patriarche de Constantinople, Bartholomée Ier, lu en chaire.

 Pape François : « C’est une grande joie et consolation pour moi d’être avec vous en ce moment particulier ou des épiscopaliens, des catholiques, des chrétiens de différentes dénominations, des personnes de bonne volonté, sont rassemblés pour le lancement de cette communauté de formation appelée la Communauté « At the Crossing ». Chers jeunes qui passerez ici une année de vie communautaire, de formation chrétienne et de discernement, de prière, de service pour les jeunes et les pauvres : vous serez un témoin de la tendresse et de l’amour de Dieu ».

 Justin Welby, archevêque de Cantorbéry : « Je me réjouis profondément de me joindre à mon cher frère Sa Sainteté le Pape François pour vous envoyer mes félicitations en cette occasion si spéciale et presque miraculeuse. […] La vie religieuse et communautaire a une importance profonde pour l’Eglise. Elle a toujours été le lieu où l’Eglise se renouvelle. […] La Communauté « At the Crossing » est un signe du travail de Dieu dans le monde, dans votre ville, dans l’Eglise. »

« Vous serez un témoin de la tendresse et de l’amour de Dieu. »

Pape François

 Bartholomée Ier, patriarche de Constantinople : « Aujourd’hui vous posez la fondation d’une Communauté œcuménique au cœur de la plus vaste et la plus vivante cité du monde. Alors que nous sommes en communion aujourd’hui, me vient à l’esprit le puissant symbole des portes. Nous aspirons et nous vous encourageons à ce que cette nouvelle Communauté soit une porte pour les jeunes hommes et les jeunes femmes : une porte vers le ciel et une porte vers le monde, une porte vers le cœur et une porte vers l’humanité et toute la création, une porte vers ce qu’est Dieu et une porte vers ce qu’est l’Eglise. »

 En arrivant à New-York, la Communauté nous apparaît bien petite et inconnue… et pourtant, l’Esprit Saint, à travers l’événement de cette célébration, met au jour l’attente qui habite le cœur de l’Eglise.

 Conférence de Lambeth

 Fidèles de l’Eglise catholique traversée elle aussi par bien des tensions, nous avons été témoins de l’imprévisible force du travail de l’Esprit chez nos frères anglicans. La 15ème Conférence de Lambeth, qui a eu lieu en juillet dernier, était profondément redoutée, principalement à cause de la division qui oppose les diocèses du Nord et les diocèses du Sud sur les questions d’éthique et d’anthropologie. Cette rencontre synodale, qui réunit tous les 10 ans l’ensemble des évêques de la Communion anglicane, avait déjà été plusieurs fois retardée et une séparation semblait difficilement évitable. Des frères et sœurs du Chemin Neuf ainsi que la Communauté Saint Anselm avaient été invités à participer à l’équipe de la chaplaincy pour accompagner les participants de cette conférence et intercéder pour cette rencontre.

 Le moment le plus attendu et redouté était sans doute l’intervention du primat de la Communion anglicane, notre ami Justin Welby. Ce dernier a commencé par exposer courageusement le dissensus, explicitant clairement les arguments opposant de manière irréductible les uns et les autres. Il a alors interpellé l’assemblée : pouvons-nous choisir de continuer à cheminer ensemble ou devons-nous nous séparer ? Cette parole a fait son chemin, a pris le temps d’être profondément accueillie. La séparation apparemment inévitable s’est alors transformée en choix résolu de tenir ensemble. L’Esprit Saint a autorisé chacun à croire qu’il sait inventer des chemins d’unité que nous ne pouvons pas même imaginer. Au cœur de cette Conférence de Lambeth, l’Esprit Saint a su créer l’événement qui rend le chemin ensemble possible.

Au cœur de cette Conférence de Lambeth, l’Esprit Saint a su créer
l’événement qui rend le chemin ensemble possible.

 Mission Jeunes

 Un autre coup de théâtre opéré par l’Esprit Saint cet été : les 4 Festivals de la Mission Jeunes à Hautecombe. Nous sentions une certaine lassitude chez les frères et sœurs à l’idée de recommencer encore la préparation du prochain Festival. Chaque été, cela demande un grand engagement de la part de toute l’équipe, ils avaient du mal à trouver le « punch » et aussi, très objectivement, les forces nécessaires pour repartir. Dans leur désarroi, l’équipe de la Mission Jeunes avait sollicité un échange avec notre ami Henk Stoorvoegel, pasteur d’une église évangélique des Pays-Bas. Suite à cette rencontre, le Conseil reçoit un message de l’équipe : « On a une bombe à vous présenter ». Trop fatiguée pour organiser un Festival, l’équipe était prête à préparer quatre semaines au lieu d’une !

 Quand l’Esprit Saint s’en mêle, il renouvelle la vision et met au large. Sa logique n’est pas la nôtre, tout devient possible et rafraîchissant ! Cet élan, qui ne reposait plus simplement sur nos propres forces, s’est diffusé et de nombreux jeunes ont été saisis par ce souffle de renouveau et ont porté le projet avec nous. A la fin de l’été, nous avons retrouvé nos frères et sœurs détendus et heureux : un grand nombre de jeunes étaient au rendez-vous et les frères avaient eu tout l’espace pendant ces 4 Festivals pour se laisser conduire et s’adapter à l’Esprit Saint tout en étant véritablement présents aux jeunes.

 Cette manière de faire de l’Esprit Saint, nous la retrouvons dans la dynamique de notre année capitulaire. Il ne s’agit pas simplement pour nous de « porter nos questions » mais d’expérimenter cette présence de l’Esprit Saint qui nous permet de saisir de l’intérieur les enjeux pour la Communauté aujourd’hui. Sûrs que, lors de notre prochain chapitre, Il saura de nouveau nous surprendre et nous déplacer… Que notre salle capitulaire soit la scène d’un nouveau coup de théâtre !

Cet article fait partie du numéro 74 de la revue FOI

Cheminer ensemble

septembre-octobre-novembre 2022

Oecuménisme   Vie de la Communauté  

Ces articles peuvent aussi vous intéresser…

 

Nativité trio

Marina Poydenot

Nativités Trio (sortie 17 décembre 2022), ce sont trois multi-instrumentistes au service d’un répertoire de folk-poésie qui chante les tendres et mystiques mystères de la vie. Marina Poydenot, Romain Feron et Ferenc Virag se sont rencontrés dans la Communauté du Chemin Neuf et se sont assoc...

Rabbin à Marseille

L’autre אחר

Haim Bendao

Né d’un père égyptien et d’une mère tunisienne, Haïm Bendao a eu un parcours aux rencontres multiples, le formant à la rencontre de l’autre. Aujourd’hui, Rabbin dans le 14ème arrondissement de Marseille, Haïm Bendao participe, avec toute une série d’actions sociales, mais aussi in...