Nativité trio

Marina Poydenot

sœur consacrée, ccn, enseigne l’exégèse biblique aux Facultés Loyola Paris, poète et musicienne

Nativités Trio (sortie 17 décembre 2022), ce sont trois multi-instrumentistes au service d’un répertoire de folk-poésie qui chante les tendres et mystiques mystères de la vie. Marina Poydenot, Romain Feron et Ferenc Virag se sont rencontrés dans la Communauté du Chemin Neuf et se sont associés à Michel Peyratout, contrebassiste d’Yves Montand, Charles Aznavour, Marcel Azzola et d’autres.

De rencontre en rencontre, de concert en concert, ils ont fini par enregistrer 11 titres au mythique
studio La Frette. Alliage subtil de chanson française et de musique du monde, leur album éponyme Nativités Trio emmène dans un voyage tantôt chatoyant tantôt dépouillé. La guitare en est la basse continue, entourée de cordes, peaux et marteaux.
« Est-ce que ce sont vraiment des chansons que je fais ? Je n’en suis pas sûre. Ces chants-
voyageurs accompagnent de loin en loin l’écriture de poésie. Peut-être en diffusent-ils la
musique silencieuse, comme par un raccourci, un cri du coeur.
Bien que j’écrive en français, je me sens proche de Joni Mitchell, Léonard Cohen, Paul Simon, Lhasa de Sela, Fabrizio de André, et peut-être plus encore des poètes anonymes du fado et du flamenco. Dans ces traditions, le profane rejoint le sacré, le savant et le populaire ne sont pas séparés. Et la musique n’y est pas sacrifiée au texte.
Est-ce que tout cela peut « marcher » en francais ? Je sais seulement qu’il m’est donné, même tardivement, de persévérer. »

Nativités Trio
1 Eau commencement 04 : 33
2 Étoile de la mer 03 : 56
3 Berceuse de la Bonne Mère 04 : 02
4 Cimetière de Montmartre 03 : 39
5 Grâce 03 : 25
6 Gouttes de la nuit 03 : 51
7 Un poème de Jan T. 02 : 50
8 Nina 05 : 07
9 Il vient 03 : 50
10 Pêche sur le lac 03 : 42
11 Tout retourne à sa source 05 : 12

Cet article fait partie du numéro 80 de la revue FOI

Dialoguer pour se comprendre

mars-avril-mai 2024