François Euvé

sj, théologien et écrivain français, scientifique de formation, professeur de théologie fondamentale et dogmatique au Centre Sèvres à Paris.

12/01/2022

Théologie de l'écologie

Redéfinir la relation entre Dieu, l’homme et la nature

La sensibilité écologique nous oblige à redéfinir les relations entre l’humanité et les autres entités qui composent notre « maison commune ». Elle nous fait percevoir que, comme ces entités, en particulier animales et végétales, nous sommes des êtres de relation. Si nous bénéficions d’une plus grande autonomie d’action, ce qui nous a permis de conquérir la terre, nous restons des êtres en dépendance d’autres pour accomplir notre existence. C’est vrai à l’égard des autres humains (ce qui définit la fraternité universelle) et, par extension, aussi à l’égard des autres êtres. Ceux-ci n’existent pas seulement pour nous. Ils ont, comme l’écrit le pape François dans Laudato si’, une « valeur propre ».

L’écologie est originellement la science des relations. Elle résulte de la prise de conscience du fait que l’on ne peut comprendre un organisme si on l’isole de son environnement, c’est-à-dire des autres êtres avec lesquels il est en relation d’interdépendance. Cela se combine avec la vision évolutive du vivant qui montre la parenté entre tous les organismes, y compris les personnes humaines, qui composent la biosphère. Nous sommes des êtres particuliers, mais pas entièrement étrangers à l’ordre naturel.

la suite de l'article est reservée aux abonnés

Cet article fait partie du numéro 75 de la revue FOI

Messagers d’espoir

décembre 2022-janvier-février 2023

Formation Chretienne  

Ces articles peuvent aussi vous intéresser…

Vie spirituelle

Spiritualité ignacienne et pauvreté

Sr. Valérie Goubier

Qu’il s’agisse pour nous de choisir de vivre plus simplement ou légèrement, ou en solidarité et partage avec d’autres moins privilégiés que nous, ou encore de choisir la pauvreté évangélique, nous désirons «être libre » par rapport aux biens et à l’argent. Dans ses Exercices spi...

Relations avec le judaïsme

Juifs et Chrétiens : le défi de la rencontre

Sr. Lysanne Guilbault

A Jérusalem, le temps est rythmé de manière unique par une multitude de fêtes et de rites religieux. La cohabitation de croyants issus des trois grands monothéismes, par exemple au sein d’un même lieu de travail, éveille inévitablement les consciences à toute une gamme de traditions : Ram...

Interview : P. Patrice Guerre

Sur les pas de St Irénée

Le P. Patrice Guerre, curé de la paroisse St Pothin à Lyon, partage avec nous son espoir de voir sa paroisse "s'emparer" concrètement de la grâce d'une année pastorale avec St Irénée. Parmi les propositions faites aux paroissiens, un pèlerinage en Turquie est prévu à Pâques prochain....