21 décembre 2023

Semaine de prière pour l’unité des Chrétiens 2024

« Tu aimeras le Seigneur ton Dieu… et ton prochain comme toi-même. » (Luc 10,27)

La Semaine de Prière pour l’unité des Chrétiens de 2024 a été pré- parée par une équipe œcuménique du Burkina Faso animée par la communauté locale du Chemin Neuf (CCN).

Le thème choisi est : « Tu aimeras ton Seigneur Dieu… et ton prochain comme toi-même » (Lc 10,27). Des frères et des sœurs de l’archidiocèse catholique de Ouagadougou, des Eglises protestantes, des instances œcuméniques et de la CCN au Burkina Faso ont généreusement collaboré à la préparation des prières et des réflexions, en expérimentant ce travail conjoint comme un authentique parcours de conversion œcuménique.

« Les Chrétiens sont appelés à agir comme le Christ en aimant comme le Bon Samaritain, en montrant de la pitié et de la compassion pour ceux qui sont dans le besoin quelle que soit leur identité religieuse, ethnique ou sociale. Ce qui doit nous inciter à venir en aide aux autres, ce n’est pas l’identité commune, mais l’amour de notre « prochain ». Toutefois, la vision de l’amour de notre prochain que Jésus nous présente est battue en brèche dans le monde d’aujourd’hui. Guerres dans beaucoup de régions, déséquilibres dans les relations internationales et inégalités causées par les ajustements structurels imposés par les puissances occidentales ou par d’autres agents extérieurs inhibent notre capacité d’aimer comme le Christ. C’est en apprenant à s’aimer les uns les autres au-delà de leurs différences que les chrétiens peuvent devenir des « prochains », comme le Samaritain de l’Evangile. »

Cet article fait partie du numéro 79 de la revue FOI

PAUVRETE ET VULNERABILITE

décembre 2023-janvier-février 2024

Formation Chretienne   Oecuménisme   Vie de la Communauté  

Ces articles peuvent aussi vous intéresser…

 

La brèche intérieure.

« Cette nuit, de loin, quelqu’un vit une scène inoubliable : un homme luttait contre lui-même et un autre, avec une légèreté aérienne, composait, avec ces coups, des pas de danse ». (Prol., p. 8)...

 

Les premiers ressuscités.

« Par leurs propres souffrances, les pauvres connaissent le Christ souffrant. » Ces mots du pape François mettent l’accent sur ce que les plus pauvres doivent endurer : menace de la mort sociale, accumulation des épreuves qui débordent, usure du corps et de l’esprit…...

 

Qu’est-ce qui fait vivre encore quand tout s’écroule ?

Sur quels ressorts et points d’appui pouvons-nous faire fond lorsque tout semble se dérober autour de nous ? Une équipe de théologiens et d’acteurs de terrain fait le pari que l’expérience des femmes et des hommes en grande précarité peut être précieuse pour affronter ce type de situat...