Tu seras un homme, la virilité comme promesse

Martin Steffens, Cerf, 2021

Notre monde est sans repère car il est sans père ! C'est au grand absent de la scène contemporaine que s'attache ici le philosophe de l'existence Martin Steffens, car la critique du patriarcat ne saurait aboutir à la disparition de la transmission. Un livre de libre morale sur nos moeurs faussement libérées. Éblouissant.

À l’heure où le patriarcat, en tant que système social d’oppression, commence à se déliter, nous nous trouvons devant une alternative. Ou bien l’on croit qu’on élèvera d’autant plus les femmes qu’on rabaissera les hommes. Ou bien nous ferons, pour les garçons arrivant en ce monde, le voeu qu’ils sont, en tant que tels, une bonne nouvelle. Car chacun porte en soi la promesse de ce que l’autre a de meilleur. Ce n’est pas en détestant les hommes que nous respecterons les femmes. Plus libres d’aller au monde, les femmes seront aussi plus exposées. Elles ont donc besoin d’hommes en qui mettre leur confiance, d’hommes consistants. Annoncer aux jeunes hommes que leur virilité les oblige à ce qu’ils ont de meilleur, c’est cela aussi lutter contre le patriarcat. Un livre critique, généreux, lumineux qui appelle, contre la confusion, à une vraie libération.

Cet article fait partie du numéro 69 de la revue FOI

St Joseph, un modèle masculin?

juin-juillet-août 2021