Ruth Lagemann

ccn, célibataire consacrée, responsable de la ccn aux Pays-Bas et en Belgique

12 janvier 2022

Témoignage : Carmel de Mehagne, Liège

Un petit chemin neuf vert sur les collines près de Liège…

C’est sans doute la providence du Créateur qui a fait que Vincent Swinnen (jeune père de famille, voisin du Carmel ayant vécu une reconversion professionnelle de la gestion immobilière à l’agro écologie en passant par un stage chez Pierre Rabhi) frappa à la porte du Carmel juste au moment où la communauté du Chemin Neuf se laissait travailler par la question de la sauvegarde de la Création et la lettre « Laudato Si » du pape François.

Notre porte s’est alors ouverte tout doucement à l’aventure en mettant les 1,5 ha devant le Carmel à la disposition de la jeune coopérative naissante « Vent de terre » (www.ventdeterre.be) que Vincent démarrait avec Christian (ancien banquier en reconversion) et Gabriel (petit-fils de pasteur et homme de la terre).

Un long chemin de concertation a commencé entre le diocèse (propriétaire), notre communauté (gérants) et cette association de trois hommes passionnés par la nature, la terre et l’humanité, avec la soif de faire quelque chose d’utile pour le monde à venir. Clarifier le but, le cadre, les questions administratives, les ressources, informer et rencontrer les voisins. Ne pas avoir peur d’aller aux périphéries, auprès de ces gens loin de l’Eglise – souvent déçus par l’institution, mais en quête de vérité et d’authenticité, d’une justice qui ouvre des sentiers d’espérance. Une forte interpellation pour nous, Chrétiens ! Dieu nous attend dehors, peut-être ?

Déjà, les sœurs Carmélites, qui nous ont confié cette belle maison de prière sur la colline, semblaient avoir la fibre : l’eau de pluie est rassemblée pour alimenter une partie du monastère (WC, machines à laver…) et, dans le beau grand jardin avec une variété étonnante d’arbres divers, un champ vaste avec des grands arbres forme « une cathédrale de verdure » (nom donné par l’évêque, Jean-Pierre Delville qui a ouvert notre diocèse à la lecture et à la mise en pratique de « Laudato Si »).

Un des premiers weekends proposés au Carmel autour du projet était intitulé « La vie des hommes – la vie des arbres » et je dois avouer que le titre ne me mettait pas tout de suite en confiance, mais me donnait plutôt des « cauchemars ésotériques » … ! Comment animer ce weekend et y mettre le Christ au centre ?

Quand, finalement, la seule personne qui s’y était inscrite a déclaré forfait et que nous nous sommes retrouvés entre frères et sœurs de la Communauté et de la Communion du Chemin Neuf, j’ai alors compris qu’ il était important que nous plongions d’abord nous-mêmes dans la matière. Planter ensemble 150 arbres avec une centaine de bénévoles venus aider, entendre notre frère de communauté Pierre Bocken nous introduire à ce magnifique texte de « Laudato Si » et Francis Rinville (ancien directeur de l’ONFF, Office National des Forêts de France) nous dessiner le plan de l’urgence de la situation de notre planète et vivre une soirée de prière et méditation avec nos amis de « Vent de terre » sur les étapes d’un arbre, ont constitué les premières étapes sur ce nouveau chemin. Le Christ n’est- il pas venu sauver l’humanité tout entière par l’arbre de sa croix, l’arbre de Vie ?

Sur notre chemin, Dieu nous a donné des encouragements : la série « Des arbres qui marchent », produit par le Belge Pierre- Paul Renders et le « Mouvement pour un monde meilleur » d’inspiration ignatienne, sortie en septembre 2021 et gratuitement accessible en ligne, est comme une nourriture sur la route vers une conversion écologique. Des Chrétiens et écologistes de différents courants de pensée francophones y témoignent et nous ouvrent les yeux sur la situation grave de notre environnement, sans nous culpabiliser mais en nous mettant en route vers ce chemin de guérison, qui, dans l’Evangile de la guérison de l’aveugle (Marc 8, 24), se vit par étapes…(voir www.desarbresquimarchent.com).

Un weekend « Cana Laudato Si », avec des temps de contemplation dans le jardin – en couple et en famille, accompagné par Peter et Nicole Nowicki (avec un cœur large et pour Cana et pour la nature!). Une mini-retraite « Laudato Si », des coopérations avec Joaquim Lesne, jeune délégué pour la transition écologique et sociale du diocèse, nous font avancer petit à petit sur ce chemin neuf. Le site du Carmel s’est transformé ces dernières années et, au cœur du confinement, l’ouverture du petit magasin avec ses légumes locaux et bios a fait la joie du quartier et devient un lieu de rencontre à la porte du monastère. Des groupes d’enfants venus des écoles voisines viennent se former et suivre des stages. Des bénévoles de toutes sortes viennent soutenir l’équipe des huit salariés qui y travaillent actuellement sous les trois valeurs « RESPECT – AMOUR – HUMILITE » (https://www.ventdeterre.be/le-projet/ projet). Peut-être qu’ils sont plus proches de l’Evangile que nous… ?

A noter :

Retraite « Laudato Si » du 26 au 31 mars 2023 au Carmel de Mehagne.
Prière et travail aux jardins du Carmel. Réflexion et vie fraternelle. Inscriptions et infos : www.chemin-neuf.be

Cet article fait partie du numéro 75 de la revue FOI

Messagers d’espoir

décembre 2022-janvier-février 2023

Vie de la Communauté  

Ces articles peuvent aussi vous intéresser…

Dialoguer en famille

En famille, apprendre à aimer et à dialoguer !

Bénédicte Le Callennec

Rêvons un peu… Dans la « famille idéale» , chacun pourrait exprimer ses émotions en toute sécurité, développer sa personnalité, recevoir et donner, partager ses idées avec les autres membres du foyer… pour ensuite être en mesure de se déployer à l’extérieur de la famille. Mais v...

Hommage

Emile Shoufani : l’homme du dialogue

Béatrice Bourrat

« Toute ma vie j'ai voulu faire de cette terre un signe de réconciliation pour tous »1. C’est pendant l’une des étapes les plus dramatiques de l’histoire de l’Etat d’Israël et de la Palestine que le père Emile Shoufani s’en est allé. Cet homme se sera battu jusqu’au bout pour ai...