Juan M. Gil-Barragán

ccn, dr, chercheur en Économie de François

12/01/2022

"L'économie de François"

Une économie qui a de l’âme

En parcourant les sentiers et les montagnes, Saint François d'Assise demandait à Dieu de lui parler : il voulait connaître Sa volonté. Après quelques jours, alors que François passait devant l’église de San Damiano, il sentit que l'Esprit Saint l’invitait à entrer pour prier. Obéissant à cet appel, il entra, s’agenouilla devant un crucifix et commença à prier. Il entendit alors une voix forte qui lui disait : « François, ne vois-tu pas que ma maison tombe en ruines ? Va et répare-la ».

Aujourd'hui, cet appel retentit à nouveau. Il est en train d’inciter des milliers de jeunes du monde entier à réfléchir à une nouvelle économie, qui puisse nous permettre de passer de la compétition à la coopération, de l'égoïsme à la fraternité, de l'extraction et de la destruction à la gestion et au soin de l'environnement, du capital humain au développement intégral.

la suite de l'article est reservée aux abonnés

Cet article fait partie du numéro 75 de la revue FOI

Messagers d’espoir

décembre 2022-janvier-février 2023

Formation Chretienne   Regard sur le monde  

Ces articles peuvent aussi vous intéresser…

Vie spirituelle

Spiritualité ignacienne et pauvreté

Sr. Valérie Goubier

Qu’il s’agisse pour nous de choisir de vivre plus simplement ou légèrement, ou en solidarité et partage avec d’autres moins privilégiés que nous, ou encore de choisir la pauvreté évangélique, nous désirons «être libre » par rapport aux biens et à l’argent. Dans ses Exercices spi...

Relations avec le judaïsme

Juifs et Chrétiens : le défi de la rencontre

Sr. Lysanne Guilbault

A Jérusalem, le temps est rythmé de manière unique par une multitude de fêtes et de rites religieux. La cohabitation de croyants issus des trois grands monothéismes, par exemple au sein d’un même lieu de travail, éveille inévitablement les consciences à toute une gamme de traditions : Ram...

Interview : P. Patrice Guerre

Sur les pas de St Irénée

Le P. Patrice Guerre, curé de la paroisse St Pothin à Lyon, partage avec nous son espoir de voir sa paroisse "s'emparer" concrètement de la grâce d'une année pastorale avec St Irénée. Parmi les propositions faites aux paroissiens, un pèlerinage en Turquie est prévu à Pâques prochain....