Juliette Thieffry

Animatrice pastorale 3ème collège Saint Adrien, Villeneuve d’Ascq

Ségolène d’Alançon

Responsable pastorale Marcq-Institution, Marcq-en-Barœul

Témoignages en pastorale

Une vie qui parle aux jeunes

En juin dernier, lors d'une journée de relecture, notre aumônier nous a parlé d'un jeune italien ayant eu un parcours de vie exemplaire et dont on parlera sûrement longtemps. Une animatrice pastorale nous a offert à chacune d'entre nous, animatrices pastorales chacun le petit livre relatant la vie de Carlo Acutis. Cela ne nous a pas laissées indifférentes.

En juin dernier, lors d’une journée de relecture, notre aumônier nous a parlé d’un jeune italien ayant eu un parcours de vie exemplaire et dont on parlera sûrement longtemps. Une animatrice pastorale nous a offert à chacune d’entre nous, animatrices pastorales chacun le petit livre relatant la vie de Carlo Acutis.

Cela ne nous a pas laissées indifférentes.

En octobre dernier (2019), on nous fait part de l’ouverture d’un foyer de jeunes pour tous les collégiens, lieu convivial avec babyfoot, fauteuils… où tous peuvent se retrouver le matin tôt, midi et après les cours.

Il fallait trouver un nom pour ce foyer et chacun avait son idée, on pensait plutôt à l’Oasis…

Puis, notre conseiller d’éducation qui est en lien avec les jeunes nous a dit que notre directeur avait décidé qu’on lui donnerait le nom d’un Saint. Ce fut une surprise car ce n’est pas un oratoire mais un foyer de jeunes. Alors, quelle est la personne, jeune, qui peut le mieux parler aux jeunes même s’il n’est pas Saint (du moins pas encore), c’est CARLO ACUTIS car il est un modèle pour les jeunes.

Nous avons affiché dans le foyer sa photo ainsi qu’une courte biographie. Cela questionne les jeunes car la vie de Carlo nous parle d’un monde qui est le leur, d’un jeune qui a une vie ordinaire avec des amis, des passions, engagé, habité d’une grande foi et imprégné de l’amour du Christ et des autres.

Nous avons parlé de lui lors de nos temps de rencontres avec les 3èmes et le groupe Alpha jeunes en échangeant aussi autour de ses phrases :

« Tous naissent comme des originaux mais beaucoup meurent comme des photocopies »

« L’Eucharistie est mon autoroute pour le ciel »

« Trouve Dieu et tu trouveras le sens de ta vie »

Durant l’année à venir, Carlo doit continuer à être présent au milieu de nous, nous aurons donc l’occasion de le découvrir en catéchèse avec les élèves de 6ème et de leur montrer comment il a mis le Christ au centre de sa vie et que tout ce qu’il a fait, il l’a fait par Amour. Puis nous verrons avec les plus âgés – à partir de son exemple – comment s’engager et se mettre au service des autres.

Juliette Thieffry

Juin 2018 – Je me « balade » sur Internet à la recherche d’idées afin de préparer ma première rentrée scolaire en tant que chargée de pastorale auprès des collégiens à Marcq-Institution. Je tombe sur le site du synode des jeunes – alors en pleine préparation – et je découvre sur son site une sélection de « jeunes témoins ». C’est alors que je suis interpellée par le visage d’un jeune italien, qui aurait pu être un élève de notre école.

C’est donc via Internet, que je vais faire la connaissance de celui qui sera très vite surnommé « le geek du Paradis ». Le coup de cœur est immédiat et je partage à l’équipe l’idée de proposer Carlo Acutis comme « saint patron » des grands collégiens. Adhésion immédiate !

Septembre 2018 – Pas simple de transformer l’idée… En effet, je ne trouve quasi aucun livre, reportage, témoignage en français. Devant le peu d’informations exploitables, je songe à renoncer. Mais, persuadée que Carlo peut être un modèle pour nos jeunes, l’équipe de la pastorale souhaite quand même le présenter aux élèves, même si ce sera encore très succinctement !

Et l’évènement qui suit, nous a montré que, malgré les apparences, ce n’est pas nous qui avions choisi Carlo, mais c’est bien lui qui nous a choisis et avait le désir de rentrer dans notre collège !

Sans connaître la date anniversaire de sa mort (12 octobre), nous décidons de faire une séance sur Carlo le jeudi 11 octobre en leur proposant de lui confier une intention de prière, écrite sur un petit papier. Ces intentions seront offertes lors de la messe hebdomadaire, qui sera donc, cette semaine… le vendredi 12 octobre ! Nous devrons attendre la fin de la journée pour réaliser cette « coïncidence » de date, ce qui nous a fortement émus et mis dans la joie !

Mais, les signes de Carlo ne s’arrêtent pas là !

Durant l’été, j’avais écrit, via le site de Carlo, en espérant recevoir quelques images – Aucun retour- Ce même jeudi 11 au soir, coup de fil de l’accueil me prévenant qu’ils avaient retrouvé un carton venant d’Italie à mon intention. INCROYABLE !! un carton entier d’images et de tracts que nous avons pu commencer à distribuer ce même 12 octobre ! Plus de doutes possible… Carlo est bien présent et nous sommes tous dans la joie de présenter, lors de cette messe, toutes les intentions des élèves confiées à l’intercession de Carlo !

Les élèves sont très touchés par Carlo ! Un jeune, non croyant, nous a même confié garder toujours sur lui une image de Carlo. « Ne pas être une photocopie » parle particulièrement à tous les jeunes !

16 mai 2019 – Nous lançons une nuit d’adoration – 24 jeunes relèvent le défi ! Et nous mettons cette nuit sous la protection de Carlo.

Certains que Carlo est un très beau modèle, tant pour les croyants que pour ceux qui sont loin de la foi, nous avons décidé de donner à un oratoire que nous rénovons, le nom d’ « oratoire Carlo Acutis ». Inauguration prévue fin 2021 !

Ségolène d’Alançon
Nuit d’Adoration proposée aux élèves de 3ème à Marcq-en-Barœul, sous la protection de Carlo Acutis

Cet article fait partie du numéro 66 de la revue FOI

Carlo Acutis

septembre-octobre-novembre 2020

Vie de l'église  

Ces articles peuvent aussi vous intéresser…

5 ans après la déclaration « La fraternité humaine pour la paix mondiale et la coexistence commune »

Le document sur la fraternité humaine, une boussole pour aujourd’hui

Emmanuel Pisani o.p.

C’était le 4 février 2019. Le pape François et le Grand Imam d’al-Azhar s’étaient retrouvés à Abu Dhabi où ils signaient ensemble un document sur la fraternité humaine. Indéniablement, une surprise. Plus encore, un évènement. Jamais encore dans l’histoire de l’Eglise et des rel...